L’affaire SK1

Hey ! Quoi d’neuf ?

Découverte de la semaine côté grand écran.
Un peu éconduite par la production française qui ne présage en général, me concernant, pas grand chose de bien folichon, j’avoue avoir été très très agréablement surprise par L’Affaire SK1.

285269

Pour une fois je dois dire que je suis plutôt d’accord avec les critiques spécialisées. Ce film est d’une rare intensité. Pouvait-il en être autrement vu le sujet abordé ? Le cinéma français manque cruellement de bons acteurs, c’est avec joie que je retrouve Nathalie Baye que j’apprécie particulièrement.
Découverte cependant pour Raphael Personnaz incarnant le personnage principal sous les traits de l’inspecteur fraîchement intégré au 36, complètement retourné par une enquête non résolue, enquête qui va transformer son personnage au fur et à mesure du film. Très bon jeu d’acteur, réellement impressionnant.
En face on trouve Adama Niane, incarnant le tristement célèbre Guy Georges. Prendre ce genre de rôle est un sacré défi à mon sens, tant il faut arriver à rentrer dans un personnage de ce type et en faire ressortir quelque chose à l’écran. Psychologiquement le résultat est assez bon, bien qu’on ne sache pas tout ce qu’il peut se cacher dans la tête d’un tel monstre, le malaise général est retranscrit à merveille.

Étant trop jeune pour avoir connu l’affaire en son temps, ce film m’a plu en partie parce qu’il décrit quelque chose de totalement improbable, qu’il pointe du doigt les failles judiciaires existantes à l’époque, le manque de moyens techniques et technologiques qui étaient à disposition des enquêteurs, pour la pression incroyable qui ressort grâce aux jeux des acteurs, à l’ambiance feutrée très très pesante imposée au spectateur dès le début du film, la violence qu’il suggère et toute la détresse des témoins, des proches mais également des forces de l’ordre.

Jugé en 2001, Guy Georges sera en mesure de demander sa remise en liberté à partir de 2020. Voilà donc une malheureuse histoire qui n’a pas fini de faire couler de l’encre.

Reste à savoir si ce genre de tueur pourrait encore sévir maintenant, en dépit de nos moyens actuels. Rappelons pour information que c’est « grâce » à lui que la loi française a autorisé le fichage ADN des criminels, et que cette banque de données a permis depuis l’arrestation de plus de 100 000 criminels.

Pour ceux qui veulent éventuellement aller plus loin, bien que la qualité ne soit pas top top :

Bon visionnage, 
S.

Publicités

Entre nanas: Argile Vs Café, le choc des titans.

Oyé M’sieurs Dames,

Ce soir c’est un retour sur expérience personnelle, version beauté. Eh, oui. Ayant une peau, clairement, de merde, s’cusez: « Sensible » comme ils disent, le « ils » industriel, ceux qui mattraquent la population de messages marketing plus ou moins subtils, le « eux » caché sagement derrière tout un tas de mannequins parfaits qui vendent avec ironie un produit qu’ils n’utiliseront probablement jamais.

Avec le changement de saison, les chocs thermiques, diverses allergies et autres agressions à grand renfort d’écharpes en tous genres, après d’innombrables essais et un budget absolument diabolique je retiens juste deux produits magiques pour le soin du visage et de sa peau ultra sensible: l’argile et le café.

IMG_0582

L’argile est un masque assez classique, qu’on trouve de façon abordable dans n’importe quel supermarché. Masque efficace au possible, doublé d’un effet visuel purement grandiose: si dans le monde merveilleux de la vente nous sommes sensés avoir une tête détendue et reposée, dans le vrai monde ça ressemble plutôt à ça :

argile-verte-golem-cosmetique-masque-vert-contre-l-acne

Utilisé une fois par quinzaine me concernant c’est bien assez pour être efficace et juste ce qu’il faut pour ne pas dessécher ma peau. Un grand classique qui a fait ses preuves.

marc-de-cafe-grains-cafeine-boisson-chaude-tasse-07

Pour la version particulière je préfère le marc de café. Merci à nos grands-mères. C’est simple, j’adore. Étant une vraie droguée je dispose toujours de marc de café, seul inconvénient il faut avoir une cafetière à la maison. Alors voici mes mélanges, à quelques variantes près en fonction du contenu de mes placards :

  • La base: le marc de café, l’équivalent d’environ 4 cuillères à soupe.
  • Le liquide: l’équivalent du double de café, soit en huile (d’olive ou en ce qui me concerne d’isio 4 pour les vitamines et oligo-éléments) Ou en miel pour la version plus gourmande.
  • Les cristaux: quantité identique au café, soit en sucre fin, soit en sel de table (attention cependant à la pression des doigts avec le sel, plus agressif).

L’idée, vous l’aurez compris, c’est de mélanger l’ensemble pour arriver à une texture légèrement granuleuse comme un gommage classique. Une fois obtenue, il suffit d’appliquer sur le visage en massage circulaire, de l’extérieur vers l’intérieur, puis de rincer à l’eau claire.

Gommage idéal également en massage des cuisses, préférez en ce cas la version salée, le café étant un anti-oxydant naturel très efficace et la caféine une bonne alternative pour limiter l’aspect cellulite, en complément d’une alimentation correcte.

ob_3ce0ea_marc

En ce qui concerne la conservation je le garde facilement une semaine, dans un bocal de confiture fermé après chaque utilisation. Petit bémol si vous vivez en communauté: le café marque la porcelaine, ne pas oublier de nettoyer la baignoire/douche après utilisation et penser à entretenir les canalisations concernées régulièrement afin d’éviter les éventuels dépôts.

Crédits photos: Google images.

Bisous, léchouilles

S.