L’affaire SK1

Hey ! Quoi d’neuf ?

Découverte de la semaine côté grand écran.
Un peu éconduite par la production française qui ne présage en général, me concernant, pas grand chose de bien folichon, j’avoue avoir été très très agréablement surprise par L’Affaire SK1.

285269

Pour une fois je dois dire que je suis plutôt d’accord avec les critiques spécialisées. Ce film est d’une rare intensité. Pouvait-il en être autrement vu le sujet abordé ? Le cinéma français manque cruellement de bons acteurs, c’est avec joie que je retrouve Nathalie Baye que j’apprécie particulièrement.
Découverte cependant pour Raphael Personnaz incarnant le personnage principal sous les traits de l’inspecteur fraîchement intégré au 36, complètement retourné par une enquête non résolue, enquête qui va transformer son personnage au fur et à mesure du film. Très bon jeu d’acteur, réellement impressionnant.
En face on trouve Adama Niane, incarnant le tristement célèbre Guy Georges. Prendre ce genre de rôle est un sacré défi à mon sens, tant il faut arriver à rentrer dans un personnage de ce type et en faire ressortir quelque chose à l’écran. Psychologiquement le résultat est assez bon, bien qu’on ne sache pas tout ce qu’il peut se cacher dans la tête d’un tel monstre, le malaise général est retranscrit à merveille.

Étant trop jeune pour avoir connu l’affaire en son temps, ce film m’a plu en partie parce qu’il décrit quelque chose de totalement improbable, qu’il pointe du doigt les failles judiciaires existantes à l’époque, le manque de moyens techniques et technologiques qui étaient à disposition des enquêteurs, pour la pression incroyable qui ressort grâce aux jeux des acteurs, à l’ambiance feutrée très très pesante imposée au spectateur dès le début du film, la violence qu’il suggère et toute la détresse des témoins, des proches mais également des forces de l’ordre.

Jugé en 2001, Guy Georges sera en mesure de demander sa remise en liberté à partir de 2020. Voilà donc une malheureuse histoire qui n’a pas fini de faire couler de l’encre.

Reste à savoir si ce genre de tueur pourrait encore sévir maintenant, en dépit de nos moyens actuels. Rappelons pour information que c’est « grâce » à lui que la loi française a autorisé le fichage ADN des criminels, et que cette banque de données a permis depuis l’arrestation de plus de 100 000 criminels.

Pour ceux qui veulent éventuellement aller plus loin, bien que la qualité ne soit pas top top :

Bon visionnage, 
S.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s